Avertissement légal

Tous les textes apparaissant sur ce site sont automatiquement générés par notre nouveau logiciel Hétéronomix™ qui vous libère enfin de la pesante nécessité de réfléchir.
Ne perdez plus votre précieux temps de consommateur à répondre à vos correspondants, les plus exigeants fussent-ils quant à la teneur conceptuelle ou la qualité des propos échangés : Hétéronomix™ se charge de tout ! Syntaxe et orthographe garanties parfaites et évolutives au fil des décrets.
Approuvé par la norme AFNOR ISO 9001.

mardi 8 août 2017

De la musique au cinéma




Magicien de l'univers sonore, Elie Poicard a façonné la plupart des bandes-son des films de Leos Carax en bidouillant des cassettes audio avec une table de mixage.

Voici ce qu'il avait concocté en 1986 pour Mauvais sang, en assurant à Carax — dit-il — que c'était précisément ce qu'il fallait éviter :



À ce sujet, la troisième partie de l'hommage suivant ne manque pas d'intérêt…



Ci-dessous, les quatre cassettes de préparation aux Amants du Pont-Neuf (1991), dont le tournage rocambolesque fut sérieusement menacé à plusieurs reprises :

Valsez ! Valses :


Phrases violoncelle :


Enfer et contre tout :


Tant qu'il est trop tard :


(Merci à Stéphane D., de la liste ANPR, pour la numérisation !)

dimanche 6 août 2017

Détournements facétieux


Plutôt que de coller de nouvelles paroles sur un air connu, on prend deux tubes et on chante les paroles de l'un sur la musique de l'autre.

Un exercice auquel se livrent avec virtuosité ses inventeurs,  les Frères Jacquard :